Chargement barre d'outil en cours …
Ma santé

Ma sexualité et mes relations amoureuses

Les sentiments amoureux, le désir de l’autre, les premières relations sexuelles peuvent procurer bien être, plaisir et épanouissement. Cela soulève aussi souvent des questionnements sur la confiance en soi, en l’autre et de nombreuses interrogations bien plus concrètes. Eclairage.

Relations amoureuses et sexualité
  • Je rencontre des difficultés dans la relation amoureuse, vers qui je peux m’adresser ?

S’il est difficile pour moi d’en parler à mes proches, je peux faire appel à des professionnels qui m’écouteront et me conseillerons pour m’aider à me sentir mieux.

Je me renseigne au Point accueil écoute jeunes ou au CPEF.

  • Puis-je être enceinte suite à un préservatif qui a craqué ?

Oui. Dans ce cas, je peux utiliser exceptionnellement « la pilule du lendemain » dans les 72 heures qui suivent le rapport sexuel. Je me l’a procure dans les pharmacies, auprès de l’infirmière de mon établissement scolaire ou au Centre de planification et d’éducation familiale (CPEF).

  • Qu’est-ce qu’une IST ?

Infection sexuellement transmissible, les IST se transmettent au cours de relations sexuels. Le préservatif masculin ou féminin est la solution pour m’en prémunir. En cas de symptômes  : picotements, brûlures, démangeaisons, je n’attends pas je consulte mon médecin pour éviter toute complication...

  • J’oublie régulièrement ma pilule, quel autre moyen de contraception existe-t-il ?

La pilule est efficace si elle est prise très régulièrement ! Si j’ai tendance à l’oublier, je me renseigne auprès de mon médecin traitant, de mon gynécologue ou auprès du Centre de planification et d’éducation familiale (CPEF) qui me proposera une autre solution contraceptive. Au CPEF, celle-ci sera délivrée gratuitement et anonymement si je suis mineure.

  • Et la loi dans tout ça ?

Certains comportements sont interdis effectivement par la loi, tels que le viol, les agressions sexuelles ou l’accès aux revues/films pornographiques pour les mineurs. Au sein du couple, la loi prévoit aussi des sanctions en cas de violences (humiliations, menaces, gifles, coups, viols, …).

Déposer un commentaire

Liens utiles

Bon à savoir !

Si je suis témoin ou victime de violences au sein d’un couple, je peux en parler à un travailleur social, à l’association « Villeurbanne information femmes famille » (VIFF) au CPEF, aux services de police…

Fiches RESSOURCES ASSOCIées
ça vous semble incomplet ?

Envoyez nous ces informations complémentaires et après modération nous mettrons à jour cette fiche.

eZHumanCAPTCHACode

A noter

Et à ne pas rater !

06
mars

Retrouvez dans cette page des événements et actualités à noter et à ne pas rater.

En savoir