Chargement barre d'outil en cours …
A la une

Vous avez dit manque d’engagement des jeunes ?

Vous avez dit manque d’engagement des jeunes ?

Les vendredi 22 et mardi 26 juin derniers, les membres du CVJ se sont réunis pour valoriser leurs projets. Vous pensez à d’ennuyantes réunions ? Que nenni !

Quand on leur donne du grain à moudre...

 Le 22 juin tout d’abord, c’est autour d’un apéro convivial en soirée que les parents des jeunes du CVJ ont pu voir qu’ils bossaient dur, leurs rejetons !

 Avec 28 jeunes entre 12 et 18 ans engagés et une quinzaine de membres actifs, les jeunes du CVJ ont fait parler d’eux en 2017 et 2018.

 Entre leur projet environnement, qui a donné lieu à de nombreux débats et à la création de bacs à culture, la rencontre avec un sénateur, qui s’est dit impressionné par la richesse et la qualité du discours de ces jeunes qui assument leurs idées, leur présence à une assemblée plénière, leur participation à la commémoration des 170 ans de l’abolition de l’esclavage (article ici), leur participation au projet de Service National Universel, … Ils ne s’arrêtent jamais au CVJ !

 Comme l’a dit Jonathan Bocquet, adjoint à la jeunesse et à la vie étudiante de la Ville, les jeunes qui s’engagent au CVJ et qui réalisent ces nombreux projets sont très loin du manque d’investissement que l’on peut parfois déplorer aujourd’hui. Et oui, ils sont là pour nous prouver que quand on leur donne les outils pour s’exprimer, ça fonctionne et ils sont heureux de participer à la construction de la vie ensemble dans la cité !

 

« Mais qui pourrait croire ça ? »

Le 26 juin, ce n’était pas non plus autour d’une table qu’on s’est rencontrés, mais au parc des Droits de l’Homme, là où est implanté le Conseil des aînés !

 « Ma vie est mobile, branchée sur demain

La mienne est tranquille, ancrée sur l’humain »

[…]

Mais qui pourrait croire ça ?

Qu’on est des inactifs

Qu’on ne sert plus à rien

[…]

Qu’on est des flemmards

Qu’on n’a rien dans la tête

Qu’on ne pense qu’à faire la fête… »

 

Nous avons assisté à une belle joute verbale (une de plus !) entre les jeunes, qui ont encore la vie devant eux, et leurs aînés, qui ont encore envie de se rendre utile de mille belles façons ! S’ils s’affrontent dans le jeu de joute, ils se rapprochent dans les actes ; c’est aussi ça, la force d’un projet qui mélange les générations !

 

 Merci encore pour ce temps !

Voici la vidéo reprenant l'ensemble du projet :