Chargement barre d'outil en cours …
A la une

Journée de la jeunesse 2018 : ce qu‘il ne fallait pas rater !

Journée de la jeunesse 2018 : ce qu‘il ne fallait pas rater !

La journée de la jeunesse édition 2018 (organisée par la ville et ses partenaires) s’est tenue le samedi 10 février de 14 heures à 20 heures. Tous les jeunes présents âgés de 12 à 17 ans ont investi le Centre Culturel de la Vie associative (CCVA), 139 cours Emile Zola, à l’entrée, dans la salle de bal, à l’étage, dans la salle de spectacle, et même dans les couloirs.

Un vent nouveau a soufflé sur Villeurbanne pour l’évènement Jeunesse 2018…

La journée de la jeunesse édition 2018  (organisée par la ville et ses partenaires) s’est tenue le samedi 10 février de 14 heures à 20 heures. Tous les jeunes présents âgés de 12 à 17 ans ont investi le Centre Culturel de la Vie associative (CCVA), 139 cours Emile Zola, à l’entrée, dans la salle de bal, à l’étage, dans la salle de spectacle, et même dans les couloirs.

Il y avait des ateliers de fabrication, la diffusion d’un court métrage, une conférence dynamique, des tests culinaires, un quizz géant, une scène d’expression, etc.

Et toi ? Tu étais où ?

Si tu n’y as pas participé, c’est dommage… Mais on t’en dit plus.

 

L’exaltation à son comble lors de la scène d‘expression

Un des temps forts de la journée : Scèn’ART !

  

A partir de 18h, il y avait le feu au CCVA.

Sur scène, de jeunes artistes de Villeurbanne.

On a tout vu : des chanteurs, des danseurs, des numéros de one-man show, une troupe de théâtre, et même un show de football freestyle !

La foule était en délire, l’émotion était parfois palpable, et tout le monde a apprécié ce moment… Un show de qualité où se sont croisés des amateurs aux côtés de professionnels !

 

   

 

 

 

Ateliers manuels ou l’éternel courant créatif

 

Au programme de la journée, tu pouvais également trouver trois types d’ateliers :

  • Fabrication de photophores 
  • Fabrication de rangements de bureau
  • Fabrication de dentifrice

Sur place, tout le matériel était fourni. On n’avait besoin que de tes dix doigts, de ta bonne humeur et de ta créativité !

 

Une bouffée d’air frais grâce aux projets collectifs réalisés par les jeunes

 

Ce jour-là, il y avait aussi des jeunes qui présentaient le projet qu’ils avaient pu réaliser, dans la grande majorité grâce au Fonds d’Initiative Jeunes (FIJ). 

Tu connais le FIJ ?

Tu as un projet ? Du mal à le réaliser financièrement ?

Ce fonds, c’est un dispositif qui te permet, sous certaines conditions, d’obtenir de l’argent de la part de la mairie de Villeurbanne, pour justement t’aider à réaliser ce fameux projet.

Ce samedi 10 février, plusieurs groupes de jeunes ont présenté les projets qu’ils ont pu effectuer grâce à ce fonds. Des exemples concrets ?

Pour 2018 on a par exemple pu trouver :

  • Des jeunes cinéphiles qui participent à la vie de leur cinéma de quartier,
  • Un voyage au Pérou avec les Scouts et Guides de France,
  • La découverte d’expériences interculturelles avec l’association AFS – Vivre sans frontières,
  • Un voyage inter-centres en Grèce

Bref, pourquoi pas toi ?

Et puis, on a aussi pu assister à des quizz, des tests culinaires, une conférence, la diffusion d’un court-métrage…

 

 

C’est grâce à l’aide de nos partenaires (la ville de Villeurbanne, l’association AFEV, les centres sociaux des Buers - de Cusset - de la Ferrandière - de Croix Luzet - de Saint-Jean – du Tonkin, la Maison de quartier des Brosses, les Eclaireurs et Eclaireuses de France, la MJC de Villeurbanne et le cinéma le Zola), ainsi que grâce à la participation de tous les agents du service Jeunesse, que cette journée a été richissime, et couronnée de succès !

On ne manquera pas de te prévenir pour la journée de la jeunesse 2019, on t’attendra avec tous tes potes et on te (vous) dit à l’année prochaine !

Bientôt, une vidéo retraçant la journée sera postée sur le site alors… Surtout, reste connecté !!

 

En amont de ce jour inouï

Et puis, au cours de la semaine précédant cette fameuse Journée de la jeunesse 2018, la Direction Jeunesse a organisé plusieurs actions en rapport avec l’évènement.

On revient sur 3 temps forts.

« Réfléchissez avant de cliquer ! »

Le 7 février au matin, l’association « Fréquences écoles » qui vise à éduquer les jeunes aux médias pour les accompagner dans leurs pratiques médiatiques et numériques, a fait intervenir Anaëlle et Florent, deux volontaires en service civique pour expliquer à des élèves de 4e les risques d’une utilisation déraisonnée d’Internet et des réseaux sociaux.

Malgré un début difficile, les cas pratiques finaux ont rendu le débat très riche et ont beaucoup intéressé la classe.

Après une séance comme celle-ci, tous nos comptes sont sécurisés sur les réseaux sociaux ! Et toi ?

Un engagement récompensé

A partir de 13h30 le 7 février après-midi, la salle de bal du CCVA a accueilli une douzaine d’élèves déjà engagée par ailleurs (au Conseil Villeurbannais de la Jeunesse (CVJ) , au Conseil d‘Administration (CA) ou au Conseil de la Vie Collégienne (CVC) de leur collège),à une sensibilisation aux Premiers Secours Civiques de niveau 1 (PSC1).

Qu’est-ce que le PSC1 ? 

Il s’agit d’un diplôme qui permet à toute personne qui le passe d‘acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à autrui, en réalisant les gestes élémentaires de secours.

Au CCVA ce jour-là, deux formateurs de l’Espace Santé Ville accompagnaient ces jeunes déjà engagés sur les réactions à avoir en cas d’urgence. Mise en sécurité du périmètre, appel aux secours, Position Latérale de Sécurité (PLS) et défibrillateur, tout y est passé.

Ça vaut le coup de s’engager, non ?

« Tu m’agresses la parole »

A la salle de spectacle du CCVA, l’association « Lien Théâtre » , « pour ouvrir et transformer notre regard sur le monde, penser l’avenir et les défis qu’il nous pose » a donné une représentation sur le harcèlement scolaire devant 7 classes de Villeurbanne.

Le spectacle part d’une gifle, que ‘’Caro’’ donne à ‘’Isabelle’’. Ils sont six acteurs et se suffisent pour te montrer l’environnement direct auquel tu peux être confronté dans ce genre de situations.

Tout finit par s’envenimer, mais pas de spoil, on ne t’en dit pas plus.

A voir et à revoir.

 Pour connaître l’agenda des représentations à venir et/ou réserver une ou des places pour y assister, il te suffit d’appeler le 04.69.16.08.86.